Partagez | 
 

 L’interdit donne de la saveur, la censure du talent. [Kylian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

To know who am I
⇝ Messages : 29
⇝ Âge réel : 26
⇝ Date d'inscription : 25/01/2012

It's more personal

Feuille de personnage
⇝ RP: Désolé, je peux plus.
⇝ Relationship:

MessageSujet: L’interdit donne de la saveur, la censure du talent. [Kylian]   Sam 28 Jan - 15:24


L’interdit donne de la saveur, la censure du talent.



Le repas était terminé. Les assiettes étaient vides. Tout s’était déroulé pour le mieux. Autour de la table du salon, la conversation était plus animée que jamais. De temps en temps, le rire cristallin de la jeune femme venait ponctuer une blague lâchée par son petit ami. Bref, l’ambiance était vraiment excellente. Jade était toujours ravie lorsque Kévin l’invitait à manger chez lui. La raison était simple. Son père était là. Star internationale du tennis, elle était sa plus grande fan lorsqu’elle était gamine. Et, maintenant, elle lui parlait de vive voix. Si on lui avait dit cela lorsqu’elle était petite, elle ne l’aurait probablement pas cru. Pire, elle n’aurait sans doute jamais cru non plus que quelques années plus tard, elle serait dans son lit. Tandis que ces pensées vagabondaient dans son esprit, la conversation continuait entre le père et le fils. Même si elle tenait amoureusement la main de Kévin, cela ne l’empêchait pas de lancer des regards lourds de sens au paternel qui était, manifestement, assez gêné. Elle aimait la compagnie des deux hommes. Et, le fait qu’elle puisse se faire surprendre à tout moment la motivait davantage. Elle ne savait pas ce qui lui arrivait. Sa rencontre avec Kylian l’avait complètement changée. Auparavant, douce et fidèle, il incarnait tout simplement son fantasme. Elle n’avait pas pu se contrôler. Elle n’avait pas su lui résister. Pire, c’était même elle qui avait fait le premier pas. Les deux Prescott étaient entrain de lui faire tourner la tête. Elle les voulait tous les deux.

Manifestement gêné par ses regards de plus en plus éloquents, Kylian déclara qu’il allait débarrasser la table. La blonde sauta sur l’occasion. « Laissez moi vous aider » dit-elle en attrapant une pile d’assiettes au hasard. Elle ne pouvait pas s’empêcher de le vouvoyer ce qui était assez bizarre étant donné qu’elle le connaissait plutôt bien. Peut-être que cela faisait partie du petit jeu auquel elle jouait. Même si son petit ami était là, cela ne l’empêchait pas de désirer son père. Coucher avec le paternel lui était interdit et, par conséquent, elle en avait d’autant plus envie. Kylian lui lança un regard noir mais c’était trop tard. La blonde était maintenant dans la cuisine. Elle se retourna vers Kylian qui n’avait pas l’air ravi. Elle lui offrit son plus beau sourire et s’approcha de lui. Près. Trop près. Si Kévin entrait dans la pièce à cet instant précis, il n’aurait plus aucun doute sur la relation qui unissait sa petite amie et son père. Elle posa ses mains sur ses épaules et les remonta vers son visage en le caressant. « J’ai envie de toi » chuchota-t-elle. Maintenant qu’ils étaient à deux, elle en revenait au tutoiement. Pleine d’envie, elle approcha ses lèvres de celles de Kylian. Elle n’avait qu’une envie : l’embrasser. Pourtant, elle faisait durer ce moment volontairement. Elle voulait allumer le paternel afin que le jeu soit plus drôle. Alors que leurs lèvres se frôlèrent, Kévin se demanda si tout allait bien en cuisine. Elle sourit à Kylian et plongea ses yeux dans les siens en se mordant la lèvre inférieure. « Oui, ça va très bien » Après quelques secondes, elle retira ses mains de son visage. Sans un mot, elle rejoignit le salon et reprit la main de son petit ami comme s’il ne s’était rien passé. Elle avait terriblement envie de l’embrasser lui aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

To know who am I
Admin
Un chef, c’est fait pour cheffer
⇝ Messages : 334
⇝ Date d'inscription : 01/01/2012

It's more personal

MessageSujet: Re: L’interdit donne de la saveur, la censure du talent. [Kylian]   Sam 28 Jan - 21:43


La famille, c'était ce qu'aimait le plus Kylian, et pourtant, elle s’apprêtait à voler en éclats par sa faute. La mort de sa femme l'avait tellement perturbé qu'il avait eu besoin de réconforts ... Et il le trouva dans les bras de la petite amie de son fils, ce n'était pas le meilleur endroit n'est ce pas ? Elle l'avait charmé et lui qui à l'époque était déboussolé avait simplement craqué. Il ne se passait pas un jour ou il n'avait pas des remords car quand son fils apprendrait le pot aux roses, il le perdrait à tout jamais. Et pourtant, il n'arrivait pas à mettre un terme à cette relation interdite. Il n'aimait pas Jade même s'il appréciait sa compagnie. Jamais elle ne pourrait remplacer sa défunte épouse mais, elle arrivait tout de même à faire succomber l'ancien Tennisman.
Le repas venait de se terminer au plus grand plaisir du journaliste qui ne supportait plus cette situation. Se retrouver à la même table que son fils et sa copine qu'il se "tapait" s’insupportait. Il était horriblement gêné par ce qui était en train de se produire et on aurait dit que la belle blonde s'en amusait. Malgré les regards insistants de la célèbre gymnaste, il tentait de rester impassible en continuant de discuter avec son fils. Bon, avouons le, ça lui donnait un effort surhumain car il avait plutôt envie de s'enfuir en courant plutôt que de continuer cette mascarade.

Il décida alors de trouver une échappatoire. Cela ne fut pas bien compliqué puisque le repas avait pris fin depuis quelques minutes déjà. Il se leva alors précipitamment et lança un « je vais débarrasser ». Tout ce qu'il désirait c'était de laisser les deux amoureux seuls et lui d'aller se changer les idées loins de tout ça, car résister à la tentation était de plus en plus difficile. Et puis, comme l'a si bien dit Oscar Wilde, le meilleur moyen de résister à la tentation c'est d'y céder. Il n'avait pas disparu dans la cuisine qu'il entendit la voix de la jeune athlète, phrase qu'il aurait préféré oublié, « Laissez moi vous aider ». Il avait envie de se taper la tête contre le mur. Et si son fils comprenait la tout de suite la supercherie ? Après tout, ils ne pourraient pas lui cacher étam éternam. A présent, ils étaient tous les deux dans la cuisine, il se retourna alors vers elle avant qu'elle ne s'approche trop. « A quoi tu joues ? Kevin est dans la pièce à côté ! » Mais, une fois de plus, il ne pouvait pas résister à la blonde qui était à présent tellement près d'elle qu'il pouvait sentir son parfum si enivrant. Et ce qu'elle ajouta ne fut pas d'une grande aide pour ne pas lui sauter dessus puisqu'elle lui dit « j’ai envie de toi ». Ses lèvres s'étaient soudainement rapprochées des siennes et il refoula vite l'envie de l'embrasser, ne pensant que à son fils qui se trouvait à quelques mètres d'eux. « On ne peut pas ... pas ici !! » D'ailleurs, en parlant de sa progéniture, celui ci intervint à distance. Sauvé par le gong comme on dit. Elle repartit alors vers son petit ami comme si de rien n'était alors qu'elle l'avait "chauffé" à mort ! Il soupira un bon coup avant de rejoindre à son tour le jeune couple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

To know who am I
⇝ Messages : 60
⇝ Loisirs : tennis et jeux vidéos.
⇝ Date d'inscription : 28/01/2012

It's more personal

Feuille de personnage
⇝ RP: Libre, allez y !
⇝ Relationship:

MessageSujet: Re: L’interdit donne de la saveur, la censure du talent. [Kylian]   Sam 4 Fév - 11:12



Ayant décidé de rentrer à la maison, surtout ayant prévenu mon père que j'étais là pour dîner, 'a journée se déroula donc sans problème apparent. Hormis Alexie qui ne semblait pas être venue en cours et qui ne répondait pas à mes sms mais peu importe, de plus j'étais avec Jade et donc je n'allais pas passer mon temps à envoyer des sms. Bref, la journée passa avec comme seul point final sympa le fait que Jade vienne manger à la maison, non pas que je n'aime pas manger en tête tête avec mon père, loin de là, on finit toujorus par parler sport, par chahuter ou autre trucs dans le genre, cependant l'ambiance a l'air de bien passer avec Jade. Au moins je ne me retrouve pas avec une petite amie qui est détestée dans ma famille. Bref.

Le dîner touchant à sa fin papa se lève pour débarrasser et Jade avec un sourire polie se lève détachant ses doigts des miens pour aller l'aider, je fronce un sourcil, me disant que je devrais peut-être aussi aider mais une vibration dans ma poche dévie mes pensées et je prend mon téléphone pour faire dérouler le message. Y répondant un fronçant les sourcils, je pose ma serviette sur la table commençant à me lever pour les rejoindre à la cuisine. Besoin d'aide ? ça va ? Je me lève en m'étirant mon regard passant sur la pièce qui ne change pas vraiment. Papa n'étant pas un réel fan du changement de mobilier, ici c'est pas vraiment un univers de femme depuis que maman est partit. Zéphyr l'a souvent fait remarquer en nous taquinant dessus. Oui, ça va très bien Bon ba ok je vais donc les laisser tranquille. Je me irige vers un meuble pour regarder les photos, ok oui je m'ennuie. Bref je retourne à table au moment où ma petite-amie débarque dans la pièce tout sourire. Son sourire d'ailleurs étrangement différent, je fronce un sourcil mais elle se saisit de ma main et je laisse ma question de coté. Mes doigts caressant la peau de sa main. Nouveau message, je sors mon portable en me mordant la lèvre. Et merde ! " S.O.S " venant d'Alexie ça signifie rien de bon surtout venant d'elle. Zut... je... j'suis désolé y'a un problème avec... Mon père débarque dans la pièce, et je tourne aussi mon regard vers lui. Bon ba soirée ajournée pour le moment. Désolé P'pa je dois y aller j'ai un truc super important à faire... Je reviens après. Mes doigts se défont de ceux de Jade, se glissant dans son dos, remontant le long de celui-ci, bon allez y'a ton père Kevin l'oublie pas. Désolé je dois aller voir un pote, ça à l'air important ! Je... je reviens après, ça dérange si tu restes là ?!... Au pire tu pourrais la ramener, P'pa ?! Promis je te revaudrais ça ! Je sourie en embrassant Jade avant de me lervr attrapant mon téléphone j'enfile ma veste qui trainant sur le canapé. Oui j'aimerais vraiment rester avec eux, être avec Jade, mais je me dis que ça sera pas si long, et si Jade à de la patience elle sera encore là quand je serais de retour, et elle passera la nuit ici. Je sourie en m'excusant encore, déposant un autre baiser sur les lèvres de ma petite amie. A toute à l'heure ! Je sors de la pièce, fermant la porte derrière moi cinq minutes plus tard je suis déjà sur la route, rassurant Alexie que je tarde pas à arriver !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

To know who am I
⇝ Messages : 29
⇝ Âge réel : 26
⇝ Date d'inscription : 25/01/2012

It's more personal

Feuille de personnage
⇝ RP: Désolé, je peux plus.
⇝ Relationship:

MessageSujet: Re: L’interdit donne de la saveur, la censure du talent. [Kylian]   Sam 4 Fév - 17:58

Tandis qu’elle revenait tranquillement dans le salon, son petit ami lui annonça qu’il avait un problème. Il devait partir. Elle fronça les sourcils. Qu’est-ce qui pouvait bien le pousser à quitter la maison ? Curieuse, elle écouta alors l’explication qu’il fournit à son père. Un pote ? D’un naturel jaloux, elle le regarda dans les yeux. Finalement, elle haussa les épaules. Elle n’avait pas d’autre choix que de lui faire confiance. Le plus drôle c’est que, malgré tout ce qu’elle lui faisait subir, elle l’aimait plus qu’elle n’aurait pu le dire. Elle n’avait jamais ressenti le moindre sentiment pour un autre homme que lui. Le jeu qui se passait entre elle et son paternel était purement sexuel. Avec Kévin, c’était différent. Elle aurait voulu lui demander de rester mais, malheureusement, c’était impossible. Ce qu’il avait à faire avait l’air urgent, elle n’allait pas le retenir par pur caprice. Tout s’enchaîna très vite. Il l’embrassa et lui proposa de rester avec son père. Elle se retourna vers celui-ci. Ma foi, ce n’était pas une si mauvaise idée après tout. Le marché fut conclu. Elle resterait dans la maison en attendant qu’il revienne. « Ok, fais attention en conduisant. Je t’aime » Avec un pincement au cœur, elle le regarda partir. La porte d’entrée se fit entendre puis, plus rien. Le silence. La jeune femme resta immobile quelques secondes mais, bien vite, réalisa que c’était une aubaine. Elle avait le paternel pour elle toute seule. Elle se retourna vers lui comme un chasseur se rendant compte de la proximité de sa proie. Après tout, vu que l’un était parti, elle pourrait toujours s’amuser avec l’autre.

D’un air joueur, elle le regarda. Tout en parlant, elle s’approcha doucement de lui. « Tu veux que je t’aide à faire la vaisselle, à ranger la table ? Je pourrais aussi t’offrir d’autres services » Elle était maintenant à quelques centimètres de son visage. Même si elle avait toujours envie de lui, le cœur y était un peu moins. Elle n’était pas d’humeur à ça pour le moment. Alors que leurs lèvres allaient presque s’effleurer, elle se recula brutalement. « Je pense que je vais débarrasser la table » S’éloignant de lui, elle s’activa donc. Elle ne pouvait s’empêcher d’être jalouse et de se demander chez qu’il avait pu partir. Il lui manquait. Il fallait qu’elle chasse ces idées de son esprit et, après, tout irait pour le mieux. C’était dans des moments comme celui là qu’elle réalisait ce qu’elle faisait subir à son petit ami. Malheureusement, c’était plus fort. Elle ne pouvait pas se contrôler. Elle avait besoin des deux Prescott pour se sentir bien. D’ailleurs, un des deux était toujours dans la pièce. Elle se retourna vers lui. Manifestement, il mourrait d’envie de lui dire quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

To know who am I
Admin
Un chef, c’est fait pour cheffer
⇝ Messages : 334
⇝ Date d'inscription : 01/01/2012

It's more personal

MessageSujet: Re: L’interdit donne de la saveur, la censure du talent. [Kylian]   Sam 4 Fév - 21:26

Cette situation le gênait au plus haut point. Être dans la même pièce que son fils et de sa petite amie qui était aussi sa maîtresse n'était pas facile à vivre surtout que Jade faisait tout pour qu'il succombe à ses charmes là maintenant tout de suite. Et cela n'aurait pas été très compliqué, elle était tellement séduisante, et il avoue que pouvoir coucher avec une femme qui pourrait être sa fille lui plaisait, ça flattait son égo en quelques sortes.

Une fois revenu au salon, les deux amants apprirent que Kevin devaient s'absenter, il avait un truc urgent à régler, avec l'un de ses potes apparement. Kylian haussa les sourcils étonnés, cela ne ressemblait guère à son fils d'abandonner sa petite amie sur place pour un "copain". Selon lui, il y avait anguille sous roche mais, il ne releva pas, ne voulant pas créer de disputes entre les deux jeunes. Quoique, engueulade il y aurait bientôt si le fils Prescott venait à apprendre ce qui se tramait dans son dos. L'ancien tennisman s'en voulait éperdument d'agir ainsi, et pourtant, il n'arrivait pas à prendre son courage à deux mains pour mettre un terme à cette relation, c'était tout simplement impossible pour l'homme qu'il était. « D'accord pas de soucis, et, ne t'en fais pas, je ramènerais ta petite amie. » Il le regarda sortir précipitamment ne pouvant s’empêcher de se demander ce qui pressait soudainement. Et voilà, à présent, il se retrouvait de nouveau seul avec sa maîtresse. Il espérait résister à la tentation mais ça, c'était moins sur. Il était plus doué pour succomber que le contraire. Il déglutit en la voyant s'approcher de lui tel un animal avec sa proie, je vous laisse deviner qui était qui. Elle reprit alors la parole, elle était à présent si proche d'elle qu'il pouvait déjà sentir ses lèvres sucrées contre les siennes, mais avant qu'il ne puisse l'embrasser, elle se retira, à croire qu'elle aimait jouer avec ses nerfs. Elle se mit alors à s'activer pour débarrasser la table mais une question demeurait dans l'esprit du commentateur sportif. « Dis, il y a des rumeurs qui circulent à ton sujet, à propos de toi et de, ... d'une fille. Alors soit ce sont des conneries, ce que je crois, soit mon fils devrait jouer au loto car cocu 2 fois, c'est fort quand même. » Non il n'était pas jaloux ... bon si d'accord un peu. Il ne l'aimait pas comme ça avait été le cas avec son épouse mais, il appréciait tout de même la compagnie de la jeune gymnaste et donc ça lui faisait un truc de savoir qu'il y avait peut être quelque chose entre cette Jane et sa "belle fille". Enfin, il préférait passer pour le père protecteur que pour l'amant jaloux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

To know who am I
⇝ Messages : 29
⇝ Âge réel : 26
⇝ Date d'inscription : 25/01/2012

It's more personal

Feuille de personnage
⇝ RP: Désolé, je peux plus.
⇝ Relationship:

MessageSujet: Re: L’interdit donne de la saveur, la censure du talent. [Kylian]   Sam 4 Fév - 21:54

Tandis qu’elle débarrassait la table, il lui posa une question des plus surprenantes. Il ne pouvait quand même pas réellement croire à ces rumeurs ? Elle fronça les sourcils. Cependant, son sourire revint bien vite lorsqu’il lui avoua qu’il n’y croyait pas. « Qu’est-ce que ça te fait de m’imaginer avec une fille ? Je parie que ça te plait » Moyennement sérieuse, elle ne put s’empêcher de rigoler. Après avoir posé son essuie vaisselle, elle le regarda et adopta un ton plus sérieux. « Si c’est affiché sur un blog, tu peux être sûr que c’est faux. Je suis beaucoup plus discrète que ça. Tu devrais le savoir » Elle le regarda d’un air éloquent. Il était évident que, vu qu’elle était en couple, elle n’allait pas aller s’afficher Dieu sait où en compagnie d’une fille. Si elle trompait son petit ami - ce qu’elle faisait – elle tenait à être beaucoup plus discrète histoire qu’il ne l’apprenne jamais. Elle tenait absolument à éviter que le visage de Kylian remplace celui de Jane sur ce fichu blog.

Etant donné que Kévin était sorti de son esprit, elle était de nouveau encline à draguer le paternel. Doucement, elle se rapprocha de lui et passa ses bras autour de son cou. Après l’avoir fixé quelques secondes, elle l’embrassa passionnément. Elle aimait le goût de ses lèvres. Elle aimait également le fait qu’il soit expérimenté. Doucement, elle descendit dans son cou tout en continuant à poser des baisers sur sa peau. Peu à peu, elle remonta vers son oreille qu’elle mordilla sensuellement avant de lui chuchoter ces quelques mots. « T’as pas de raison d’être jaloux. Tu es le seul amant sur ma liste » Elle n’essaya pas de lui expliquer qu’elle ne voulait pas faire de mal à Kévin et que le tromper une fois était déjà suffisant. Après tout, il ne comprendrait pas. Il devait sûrement la considérer comme la dernière des garces. Excitée, elle continua à lui mordiller le lobe de l’oreille. Elle avait envie de lui. Elle voulait qu’il lui fasse oublier tous ses problèmes. S’arrêtant quelques secondes, elle se hissa sur la table afin de s’asseoir dessus. D’un geste impatient, elle attira Kylian vers elle afin qu’il continue à l’embrasser. « Je pense qu’il va rester dehors assez longtemps. Qu’est-ce que tu veux qu’on fasse ? » Etant donné qu’elle avait déjà une petite idée en tête, elle continua de l’embraser en souriant tout en passant ses mains sur son torse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

To know who am I
Admin
Un chef, c’est fait pour cheffer
⇝ Messages : 334
⇝ Date d'inscription : 01/01/2012

It's more personal

MessageSujet: Re: L’interdit donne de la saveur, la censure du talent. [Kylian]   Sam 4 Fév - 23:00

Oui il ne pouvait s’empêcher de s'interroger sur cette soit disant relation, même si au
fond de lui, il n'y croyait pas. D'après ce qu'il connaissait de la gymnaste, elle était bien trop intéressée par le sexe masculin et donc, il la voyait mal faire des "gâteries" à une autre fille. Dans son esprit, c'était tout simplement impossible. Il eut un petit sourire en entendant sa réponse. « Qu’est-ce qui te fait penser que ça me plait ? » Il redevint à son tour sérieux. « Oui, je le sais. » Il était certain que maintenant, avec la venue de cette paparazzi, mieux valait faire attention, il ne voulait pas que son fils apprennent leur relation, et encore moins de cette façon. Quoique, vu ce qu'il pensait de la taupe, il risquait de ne pas y croire donc bon.

La discussion au sujet de la fameuse rumeur semblait avoir prit fin puisque la demoiselle semblait vouloir passer à autre chose, chose qui d'ailleurs plaisait plutôt bien à notre ancien sportif. Quand elle se mit à l'embrasser il ne la repoussa pas, bien au contraire puisqu'il se mit à prolonger ce baiser. Au fond de lui il savait encore que c'était mal, que sa fille, ou pire encore, que son fils pouvaient débarquer à tout moment. Mais d'un côté, ça donnait une certaine excitation à leur petit jeu. Il frissonna en sentant les caresses ainsi que des baiser sur sa peau de la jolie blonde. Il n'avait qu'une envie s'était de lui faire l'amour, là tout de suite. Un sourire coquin traversa son visage en entendant ce qu'elle lui chuchota dans l'oreille. « Je ne suis pas jaloux, je pense juste à Kevin » Bon d'accord, cette excuse était plus que bidon puisque là c'était bien lui qui risquait de faire souffrir son fils avec cette histoire. Enfin, espérons que ce ne soit jamais. Il était prêt à garder cette relation plus que secrète, bien que ce ne soit pas très raisonnable de se faire des câlins dans la maison familiale. Il continua ses baisers alors que la jeune femme s'était hissé sur la table pour s'y asseoir. « Hum ... je devrais normalement te ramener chez toi mais ... je n'en ai pas envie. J'ai plutôt une autre idée en tête. » Sans lui laisser le temps de répondre, il lui retira son haut puis dégrafa son soutien gorge tout en continuant de l'embrasser avec passion. « Tu me rends fou ... qu'est ce que tu m'as fais ? Tu m'as jeté un sort ou quoi ? » lança t-il alors en lui faisant pleins de baisers dans le cou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

To know who am I

It's more personal

MessageSujet: Re: L’interdit donne de la saveur, la censure du talent. [Kylian]   

Revenir en haut Aller en bas
 

L’interdit donne de la saveur, la censure du talent. [Kylian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» grammaire : besoin d'aide pour la voix passive
» Tes paroles dans ma bouche sont pleines de saveur
» En espérant que ce sujet passera l'étape de la censure...
» Notre-Dame de la Merçi et commentaire du jour "Dieu se donne à voir en Jésus, son Fils bien-aimé"
» Yahoo censure « l'Evangile au quotidien »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: AUSTRALIE :: Habitations :: Glen Iris :: Villa de la famille Prescott-