Partagez | 
 

 «Tu crois vraiment pouvoir me faire faire un truc aussi stupide ?» | feat. Jeff'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

To know who am I
⇝ Messages : 69
⇝ Date d'inscription : 03/02/2012

It's more personal

Feuille de personnage
⇝ RP: Libre, allez y !
⇝ Relationship:

MessageSujet: «Tu crois vraiment pouvoir me faire faire un truc aussi stupide ?» | feat. Jeff'   Mar 14 Fév - 9:52

Jeff & Carter ♥



Aujourd'hui allait être une journée spéciale. Allez savoir pourquoi mais je l'avais tout de suite senti. Pourtant, tout avait commencé normalement. Je m'étais levée à 6heures, comme chaque matin, pour aller faire mon footing. C'était ça qui était bien en Australie, il ne faisait presque jamais froid. En revanche, tous ceux qui vivaient au Canada, ça ne devait pas être facile pour eux. Remarque, j'en connaissais quelques uns et ils adoraient courir sur la neige. Je n'avais jamais compris comment ils faisaient. L'année dernière, j'avais tenté la chose et même si c'était un peu plus facile que de marcher sans glisser, la chose était tout de même risquée, surtout pour s'arrêter. Mais, ça, on s'en fiche puisque tout de suite, j'étais à Sydney. Je rentrais au bout d'une heure de jogging dans le parc à côté de chez moi et filais prendre une douche. Fraîche comme d'habitude. Vu la chaleur qui régnait en ville, une douche bien froide faisait toujours du bien.

A 8 heures, j'étais prête à partir sur le campus. C'était ça le problème d'avoir pris un appartement juste à côté de l'Université : j'étais quand même à un bon quart d'heure à pied. Je me mis donc en marche après avoir enfilé mes converses noires, assorties à mon débardeur et mon short. J'arrivais au campus et retrouvais mes amies de l'équipe de Beach Volley : direction le gymnase ! C'était l'heure de l'entraînement et j'allais y avoir droit toute la matinée. Sous les ordres de qui ? D'Hazel bien sûr ! Et devinez qui eut droit à une dizaine de pompes en plus ? Ben c'est bibi ! J'avais réellement envie de l'étrangler cette peste mais au lieu de ça, je fis mes pompes en un rien de temps pour lui prouver que j'étais bien plus mature qu'elle. Les matchs d'entraînement pouvaient donc commencer. Je me retrouvais dans l'équipe adverse de celle de mon ancienne meilleure amie et là première chose qu'elle me dit fut :

«Alors Carter, tu devais pas travailler tes services ?»

Pour toutes réponses, je lui envoyais un ballon en pleine figure et quittais l'entraînement sous les cris de la coach. Qu'est-ce que j'en avais à faire de celle-là ? Tant que je jouais bien aux matchs, elle s'en fichait non ? Et puis, j'avais toujours cette bonne excuse de "mon père est parti, il nous a lâchement abandonné". Pratique en fin de compte, ce salop. Il servait enfin à quelque chose. Bon, c'est vrai que s'il ne m'avait pas mis au Beach Volley, je n'en serais pas là où j'en étais. Je me traînais sous la douche pour la seconde fois de la journée et allais ensuite à la cafétéria. Je mangeais avec celles de l'équipe qui était plus de mon côté que celui de notre chère capitaine et me rendis ensuite en cours de socio puis de langues étrangères (j'apprenais le français en ce moment et croyez-moi, ce n'était pas si simple !). Je peux vous assurer que rien qu'avec deux cours de deux heures et un entraînement de trois à quatre heures (tout dépendait du temps que mettais Hazel à me mettre en rogne), ça vous faisait de bonnes journées.

Du coup, une fois le cours de langue fini, je fonçais me reposer sur la plage, pour faire mes leçons. Je sais ce que vous devez vous dire : il fait chaud, il y a des beaux surfers partout à la plage et elle, elle fait ses devoirs !? Ben oui... Que voulez-vous, c'était l'habitude. L'habitude de devoir être la meilleure en tout. Quand on est élevé comme ça, on prend des habitudes. Pas forcément très bonnes pour la santé d'ailleurs parce que, si je n'avais pas fait de sport, j'aurais eu toutes les chances de devenir complètement malade... Malade de boulot et je n'aurais pas supporté bien longtemps. Il était vers 18h lorsque je lâchais enfin mes bouquins et m'allongeais, fermant les yeux pour ne pas être éblouie par le soleil. Combien de temps je restais comme ça ? Je n'en sait rien mais soudain, je sentis de l'eau me tomber sur le visage. La pluie ? Impossible, il n'y avait pas un nuage à l'horizon. En revanche, il y avait cette ombre et je me redressais d'un coup, ayant peur d'une vraiment mauvaise farce. Je ne voyais personne autour de moi. J'avais rêvé ? Apparemment non puisque quelques secondes plus tard, quelqu'un posait ses mains sur mes épaules et je hurlais comme une folle avant de me retourner et de reconnaître le jeune homme qui rigolait.

«Tu m'as fait peur crétin !»

Je lui envoyais un coup de poing dans la cuisse et me levais, lui faisant face avec une tête de moins et les mains sur les hanches. Il riait toujours autant et je lui fichais un coup de poing dans le ventre, rien que pour me venger... Sachant très bien que sa vengeance à lui serait pire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

«Tu crois vraiment pouvoir me faire faire un truc aussi stupide ?» | feat. Jeff'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Joute n°10 : la religion et le pouvoir peuvent ils faire bon ménage ?
» Enseignement: Lama Zopa Rinpoché - Faire ses Courses avec l’Attitude juste
» Des pistes pour corriger moins et faire plaisir aux élèves.
» [Fiche] -5- Les fées, leur pouvoir, leur utilisation...
» "Sans Moi, vous ne pouvez rien faire", nous rappelle le Seigneur Jésus !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: AUSTRALIE :: Melbourne :: Brighton Beach-